Connexion
OXFAM cherche pour le Poste de Vivier enqueteurs base a Segou, Mopti et Gao
Categorie : Ressources Humaines
Type : CDD
Date limite : 2024-07-17
Date prise en fonction : 2024-07-24



TERMES DE REFERENCE Atelier de formation et de partage de bonnes pratiques à l’endroit des bureaux d’emploi des centres salésiens de formation technique et professionnelle en matière d’accompagnement des jeunes en développement des soft skills. I- Contexte et justification : L’Antenne de Développement de l’Afrique Francophone Occidentale (ADAFO) est une entité salésienne dont la mission principale est d’accompagner techniquement les organes de la province AON dans l’identification, la planification, la recherche de financements, la mise en œuvre et le suivi-évaluation en lien avec le POP (plan organique provincial) en vue du renforcement institutionnel et opérationnel qualitatif desdits organes. Ainsi, dans un partenariat stratégique avec l’organisation internationale belge VIA Don Bosco sur un financement de la DGD Belgique 2022-2026, ADAFO est entrain d’assurer la coordination de la mise en œuvre d’un programme au Mali intitulé « Renforcer l’intégration socio professionnelle par la formation technique et professionnelle au Mali ». Ledit programme a un double objectifs d’une part l’amélioration des conditions de vie des jeunes de 15 à 25 ans en situation de vulnérabilité à travers une formation technique et professionnelle de qualité orientée vers les besoins du marché de l’emploi et d’autre part l’accompagnement des apprenants vers une insertion socio professionnelle décente. Les bénéficiaires directs des actions du programme constituent principalement les jeunes en situation de difficile mais aussi trois centres de formation technique et professionnelle notamment le centre Père Michel de Bamako, le centre Saint Jean Bosco de Sikasso et le complexe Scolaire Saint Jean Bosco de Touba. En effet, les centres salésiens de formation technique et professionnelle ont institué avec l’appui du programme, une formation intégrante axée sur l’APC permettant ainsi d’aller au-delà de la formation classique normale avec l’implication des acteurs du secteur privé pour soutenir les centres dans l’amélioration de la qualité des offres de formation en phase avec leurs besoins d’emploi mais aussi facilité l’insertion des jeunes diplômés sortants. Cela a fortement accentué l’insertion socio professionnelle décente des apprenants diplômés sortants depuis le depuis du programme. Cette dynamique d’insertion des jeunes a été rendue possible grâce à la mise en place dans les centres des bureaux d’emploi dont l’une des missions principales consiste à faciliter le parcours socio-professionnel des apprenants. Ce dispositif met la réussite socio professionnelle de l’apprenant au cœur de la mission à travers un accompagnement basé sur un processus d’accueil, d’orientation et d’insertion socioprofessionnelle de qualité. A cet effet, les bureaux d’emploi sont amenés à livrer des interventions de qualité adaptées au contexte actuel pour une plus grande efficacité de leurs actions au profit des apprenants mais aussi pour la durabilité des centres. Le rôle des bureaux d’emploi constitue alors la pierre angulaire de la formation intégrante instituée par les centres salésiens de formation technique et professionnelle dont le but final demeure l’insertion socio professionnelle décente des jeunes diplômés sortants. Pour renforcer davantage la mission opérationnelle des BD’E, une évaluation a été menée auprès des équipes à l’issue de laquelle les acteurs ont identifié certains besoins pertinents devant être renforcés notamment les approches et techniques de développement des soft skills pour améliorer les chances de succès des jeunes en entreprise. C’est dans l’optique que l’Antenne de Développement de l’Afrique Francophone Occidentale – ADAFO Mali assurant la coordination pays des bureaux d’emploi, recrute un formateur – trice spécialiste en développement des soft skills, pour un atelier de renforcement de capacités et d’échanges de bonnes pratiques à l’endroit des BD’E des centres salésiens formation technique et professionnelle de Bamako, Sikasso et Touba. II- L’objectif : Vise à recruter un formateur –trice pour renforcer les capacités des BD’E en développement des soft skills et partager des principes de bonnes pratiques en la matière afin de leurs permettre de réaliser un accompagnement de qualité des apprenants des centres partenaires pour améliorer leurs chances de succès en entreprise. III- Résultats attendus : Au terme de cette formation, les BD’E ont été renforcés sur des techniques et approches de développement des soft skills qui leur permettra dans leur accompagnement d’accentuer les chances de réussite des jeunes en entreprise. Aussi, des bonnes pratiques en matière d’attitudes et comportements en milieu socio professionnel ont été partagées qui serviront de guide pour les BD’E. IV- Méthodologie : La méthodologie d’approche sera une session de formation en présentiel animée par un formateur/facilitateur spécialiste. En amont, une réunion de cadrage sera organisée afin de caler les attentes de ADAFO par rapport à la formation. A la suite, le formateur/Facilitateur proposera le contenu des modules ainsi qu’un agenda détaillé des sessions en fonction du nombre de jours, à l’appréciation du coordinateur. La formation sera animée par le prestataire à travers des présentations Power point assorties des échanges interactifs et participatifs ou toute autre approche jugée pertinente et validée par ADAFO. V- Livrables : Au terme de la formation, le prestataire mettra à la disposition d’ADAFO : Les supports de formation, le rapport de la formation ainsi que des attestations aux participants. VI- Date et lieu : La formation se tiendra du 29 au 31 Juillet 2024 à Bamako. VII- Profil du formateur : - Avoir minimum BAC +5 dans un domaine pertinent en lien avec les soft Skills, Le prestataire devrait avoir des compétences et expériences avérées : - Des sessions de formation des staffs des ONG ; - Des sessions de formation en développement des soft skills ; - Des connaissances de la formation technique et professionnelle ; - De l’accompagnement des jeunes vers l’insertion socio professionnelle. VIII- Composition du dossier de candidature : Le dossier de candidature sera constitué d’une offre technique et d’une offre financière auxquelles seront annexées : - Un curriculum vitae détaillé du formateur ; - Les photocopies légalisées des diplômes ; - Les attestations de services rendus. IX- Critères de sélection : Le comité de sélection fera la sélection sur la base du rapport qualité/Cout de 60 points. Une procédure en deux étapes sera adoptée pour l’évaluation des propositions. L’évaluation technique sera menée en premier, suivi de l’évaluation financière. Les propositions seront classées au moyen d’un système de notation technique/financière combinée, comme indiqué ciaprès. 9.1. Proposition technique : Le comité de sélection évaluera les propositions au moyen des critères et du système de points spécifiés suivants : Les critères et le système de points utilisés pour l’évaluation sont les suivants : - Évaluation technique : 40 points/Chaque sous-titre 10 points Selon les critères d’évaluation suivants : a. Conformité du plan de travail et de la méthodologie proposés aux termes de référence ; b. Qualification et compétences du formateur en lien avec l’objet de la formation ; c. Qualifications professionnelles requises : - Poste ; - Diplôme/spécialité, - Années d’expériences, - Nombre de prestations similaires d. Qualité de la proposition : Chaque proposition conforme recevra une note technique. Les propositions recevant une note inférieure à quinze (15) points seront rejetées. 9.2. Proposition financière : Après avoir établi si les propositions financières sont complètes et dépourvues d’erreurs de calcul, le comité de sélection évaluera sur la proposition financière la plus proche de sa ligne budgétaire avec une note de vingt (20), 9.3. Classement final : Pour finir, les propositions seront classées en fonction de leurs notes techniques (Nt) et financières (Nf) combinées. X- Dépôt des dossiers : Les candidats intéressés devront soumettre leurs candidatures par courrier électronique exclusivement comprenant une proposition technique et une proposition financière ainsi que les documents annexes cités ci haut au plus tard le 18 juillet 2024 aux adresses ci-après : - alassane.babakodo@bosco-action.org ; - rpmali@bosco-action.org ;